Protection de la forêt : des marches organisées pour sensibiliser le public

Des agents de l’Office National des Forêts sont entrés en résistance depuis quelques années

Leur combat syndical vise à alerter sur les décisions de leur direction qu’ils jugent dangereuses pour l’avenir des forêts publiques françaises. Philippe Berger, syndicaliste et garde forestier depuis 30 ans explique: “L’ONF est un établissement à caractère industriel et commercial depuis 1965, en conséquence ce sont les ventes de bois qui financent le fonctionnement de la structure. Comme la baisse du prix du bois est constante depuis des années, on nous demande d’en couper toujours plus. Dans le même temps les effectifs diminuent. On demande donc le retour vers un établissement administratif, ce qui nous permettrait d’assurer notre mission principale, la protection de la forêt.” détaillait-il lors de la soirée débat organisée jeudi 04 octobre 2018 au cinéma de Dole par la MJC, ATTAC et Les Colibris.

Samedi 06 octobre 2018, l’un des 4 groupes de marcheurs partaient d’Etrepigney.

Une marche pour sensibiliser

Deux jours plus tard, samedi 06 octobre 2018, les forestiers avaient donné rendez-vous aux Jurassiens sensibles à la protection de la forêt pour une marche symbolique. Partis de 4 points du territoire, 4 groupes de marcheurs convergent en ce moment vers la forêt domaniale de Troncay. L’étape de 22km entre Etrepigney et Dole a réuni plus d’une trentaine de personnes et 3 ânes. Le lendemain les militants marchaient en direction de Saint-Jean-de-Losne. Des animations et des sensibilisations étaient proposées vendredi soir et samedi en forêt d’Etrepigney. Ces marches ouvertes au public sur inscription, sont l’occasion d’échanger sur les problématiques liées à la forêt, à son exploitation et à sa protection.

Marteau forestier en main, le garde Forestier et syndicaliste, Philippe Berger explique les raisons de cette marche.

Le plus info: les forêts publiques françaises représentent 1/4 de la forêt française mais 40% de la production de bois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*