Dole : toucher au portefeuille pour lutter contre les incivilités

“Contre les incivilités, on a tout à gagner”, les ordures ménagères, déjections canines, mégots, laissés sur la voie publique coûtent cher à la collectivité

La Ville de Dole mobilise d’importants moyens pour assurer la propreté de la ville puisque les incivilités exaspèrent la grande majorité des Dolois.  Une campagne d’information vient d’être lancée et va durer six semaines.

“Depuis hier nous lançons une campagne de communication de lutte contre les incivilités…une campagne qui fonctionnera sur deux jambes …sensibilisation et répression . Une minorité de personne gâche le quotidien de la majorité …la municipalité a bien l’intention de lutter au mieux contre ces comportements” précise le maire Jean-Baptiste GAGNOUX.

La police municipale a reçu des consignes. Elle va  maintenant verbaliser chaque fois qu’elle sera en mesure de la faire, avec la vidéo-protection mise à contribution si nécessaire.

Chaque affiche précise la nature de l’incivilité et le tarif de l’amende.

Une campagne contre les déjections canines en 2016 et 65 distributeurs de sacs pour déjections dans la ville n’ont pas suffi
262 corbeilles sont réparties en ville mais elles ne sont pas toujours utilisées
Les chewing-gums collés sur les trottoirs nécessitent l’utilisation d’une machine six semaines/an au tarif de 350 € la journée. La ville vient de se doter d’une machine. Elle prévoit aussi d’installer des cendriers dans la ville.
58 containers publics récoltent les déchets en sacs. Mais souvent, des sacs sont déposés sur la voie publique.
Le tarif de l’amende est dissuasif. La déchetterie est à disposition de tous les dolois. Aux Mesnils Pasteur, la Régie de Quartier va les chercher à votre domicile pour seulement 2 €.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*