Thervay : un drone Enedis survole un champs pour détecter des nids

Un drone a été utilisé pour repérer les nids des oiseaux depuis le ciel, une première dans le Jura qu’Enedis vient de réaliser sur la commune de Thervay


Mercredi 25 avril, 2018 après-midi, à la demande de la LPO Franche-Comté, un drone Enedis a survolé 1,5 hectare de prairie sur la commune de Thervay et celle de Jallerange dans le Doubs. L’objectif de cette opération a été de localiser les nids de Courlis Cendrés avec précision pour protéger les zones de nidification.

Cette action fait pleinement partie des engagements environnementaux d’Enedis. L’entreprise travaille aux côtés de la ligue de protection des oiseaux (LPO) de Franche-Comté depuis 2014. L’identification de zones sensibles pour les oiseaux dont le Courlis Cendré est un exemple de grande importance. Cette opération entre dans le cadre du Programme Régional de Conservation des Espèces mené depuis 2011 par la LPO Franche-Comté en faveur d’oiseaux menacés nichant dans les terres agricoles humides de la région.

Localiser précisément les nids s’avère très difficile du fait de la hauteur de la végétation présente dans les prairies. Le Courlis Cendré niche au sol, dans les prairies humides des vallées alluviales de plaine et dans les grandes prairies humides d’altitude. Par conséquent, le drone a survolé les prairies de des deux localités pour repérer depuis les airs, les éventuelles zones de nidification. La mise en place de dispositifs adaptés avec la profession agricole, pour la protection de cette espèce en voie de disparition sur le territoire prend ensuite forme. 

Enedis et la LPO collaborent depuis 2014 pour diminuer les impacts des ouvrages électriques sur les paysages et l’avifaune. Leurs actions communes  contribuent à supprimer les risques de collision et d’électrocution des oiseaux. Les principales actions d’Enedis :

  • l’enfouissement de la quasi-totalité des réseaux neufs
  • la neutralisation du risque d’électrocution en posant des protections isolantes à proximité des supports de lignes électriques
  • l’installation de balises visuelles évitant aux oiseaux d’entrer en collision avec les lignes
  • la mise en place d’équipements (girouettes et de tiges) empêchant les oiseaux de se poser sur les poteaux électriques les plus dangereux pour eux
  • la détection des zones de nidification par drone
Source : Enedis

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article