Renforcement du plan grand froid et vigilance de l’État

La gestion de la période hivernale a démarré le 1er novembre 2017 et se terminera le 31 mars 2018.

Elle repose sur un renforcement du dispositif permanent d’accueil, de veille sociale, la mobilisation des acteurs du secteur de l’hébergement et de l’accueil des personnes en difficulté ou en danger de rue ainsi que sur la vigilance de l’Etat.

Renforcement de la vigilance de l’Etat

En période hivernale, la vigilance quotidienne de l’Etat est accrue. Lorsque les prévisions météorologiques font état de températures ressenties, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations alerte les différents acteurs du dispositif d’hébergement et de veille sociale. Tous les week-ends, des maraudes sont réalisées à Lons-le-Saunier et Dole, à raison de 2 heures en soirée, par site. Dans le cadre de ces maraudes, les bénévoles de la Croix Rouge se rendent à la rencontre des personnes en danger de rue. Ces maraudes peuvent aussi avoir lieu la semaine, en cas de besoin. Elles leur proposent des boissons chaudes, de la nourriture et des sacs de couchage.

Si les personnes le souhaitent, les maraudes les accompagnent vers une structure d’hébergement d’urgence identifiée en lien avec le 115. En outre, les bénévoles de la Croix-Rouge française, dans le cadre d’une convention avec l’Etat, assurent le transport de personnes en danger de rue identifiées sur les secteurs de Saint

Claude, du triangle d’or et Champagnole vers les centres d’hébergement de Lons-le- Saunier ou Dole sur demande du 115.

Renforcement des capacités d’hébergement

Pendant la période hivernale, les capacités d’hébergement du dispositif permanent sont renforcées :

7 places supplémentaires ouvertes sur la période (5 sur Lons-le-Saunier, 1 sur Dole et 1 sur Saint-Claude). En cas de période de grand froid, des places
supplémentaires sont mobilisées sur Lons-le-Saunier et Dole et, au niveau du triangle d’or, des mairies se sont portées volontaires pour proposer des places d’hébergements.

Le 115 :

Les personnes sans abri ou celles qui ont connaissance d’une situation de détresse, sont invitées à appeler le 115, numéro vert joignable 24 heures/24 et 7 jours/7. Les opérateurs du 115 orientent alors la personne en détresse vers la place d’hébergement disponible la plus adaptée à sa situation.


Communiqué de la Préfecture du Jura

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article