Quatre mois de prison pour outrage et dénonciation calomnieuse

Une femme âgée de 33 ans a été convoquée mardi 24 octobre 2017 devant le Tribunal de Grande Instance de Lons-le-Saunier.

Absente à l’audience, l’affaire concerne des faits d’outrage à une personne dépositaire de l’autorité et dénonciation calomnieuse, commis le 27 avril 2017 à Champagnole. Les faits se sont déroulés dans une cage d’escalier. Elle aurait déclaré q’un gendarme l’aurait bousculée au moment de sa montée. Bénéficiaire du RSA avec deux enfants, plusieurs témoins gendarmes ont déclaré lors de l’enquête, « qu’elle attendait la moindre occasion pour les mettre en cause ».

Le Ministère public a requis 2 mois de prison ferme et 500 euros d’amende délictuelle, « à sa charge de la faire aménager si elle le souhaite ».

La prévenue est condamnée à 4 mois de prison ferme, aménageables.

1 Commentaire

Commenter cet article