Lons-le-Saunier : nos légendes régionales étudiées à Sainte-Marie

Une exposition sur les légendes régionales est en cours au Centre de Documentation et d’Informations de Sainte-Marie, rue Saint-Désiré à Lons-le-Saunier


En entrant dans le CDI, l’exposition de plusieurs photographies interpelle rapidement le regard. En s’approchant, le visiteur est happé par chaque ambiance capturée lors des séances photographiques.

Un homme aux allures sauvages et devant son habitacle naturel. Serait-ce Pierre BOURGOT ? Berger de Poligny brûlé vif suite à des accusations pour lycanthropie (transformation d’un homme en loup). La Dame blanche, la Vouivre, le Pont du Diable à Audincourt, la source bleue, le Sylphe cavalier de Bonlieu, la sorcière de Narlay, la Pierre Enon à Arinthod… Plusieurs légendes se présentent à vous. Chaque scène provoque une émotion, aucune ne laisse indifférent.

L’artiste Fanny OLLIVIER a récréé l’antre qui aurait pu être celle de Pierre BOURGOT

À la source de cette collection, Fanny OLLIVIER, 23 ans, photographe professionnelle jurassienne. Élève entre 2007 et 2013, Fanny était déjà animée par les mystères des légendes Franc-Comtoises, entre onirisme et fantastique, depuis son enfance. Tout ce qui peut en découler l’intéresse, « un peu comme le téléphone arabe » selon elle. En ajoutant : « Les mêmes légendes se trouvent sur plusieurs continents, avec leurs différences locales. Comme le Pont du diable. Je trouve ça juste merveilleux ».

Fanny avait déjà présenté d’autres photographies en 2016 à Sainte-Marie. La réussite de cette exposition avait abouti vers un accord pour l’édition 2018 avec Frédérique DARTOIS, professeur d’Art Plastique à Sainte-Marie à Lons-le-Saunier et Jeanne-D’Arc à Champagnole. Pour le moment, les douze photographies sont présentées sans aucune indication. Le programme scolaire en littérature comprenant un travail sur les comptes et légendes, les créatures surnaturelles, les photographies présentées ont également un but pédagogique.

Les élèves concernés par ce travail sont invités à décrire leur ressenti au sujet des photographies, sur la base de leurs propres connaissances. Au mois d’avril, des informations seront ajoutées aux photographies. Avec en prime, un complément d’informations sur le site Internet de Fanny.

L’artiste tient à préciser : « Je remercie le Conseil départemental pour la subvention que j’ai reçue pour ce projet. En plus d’avoir un but pédagogique, cette exposition me permet de mettre en valeur notre région. Elle va tourner pendant un an en France avant de revenir à l’artothèque de Lons-le-Saunier. Elle sera ensuite cédée à l’association Canopée dans deux à trois ans.

Fanny remercie également ses partenaires dans le domaine de la couture. Juliette FLAMBARD à Dole, GREED PRIDE à Paris et Lucie AMIOT, d’Elphaï couture. Les animaux (loups) du Clan Ragnard à Brans.

L’accès est possible pendant les heures d’ouverture du CDI. Les portes ouvertes du vendredi 08 juin 2018 seront l’occasion de ne pas manquer « Un tour dans nos légendes« .

.

1 Rétrolien / Ping

  1. Culture : clap de fin pour la semaine des Arts à Sainte-Marie – Échos du Jura

Commenter cet article