Lons-le-Saunier : les emplois du Carrefour Contact vont-ils finalement être sauvés ?

La fermeture du Carrefour Contact de la rue Saint-Désiré devrait se produire dimanche 1er juillet 2018, des interventions de toutes part tentent de l’éviter pour sauver ce commerce du centre-ville et ces six emplois


Ce carrefour contact est très utile pour beaucoup de personnes du quartier (© Échos du Jura)

Samedi 31 mars 2018, la manifestation des salariés des magasins Carrefour du bassin lédonien a permis de mettre au jour leurs revendications face à la stratégie du groupe Carrefour. Parmi elles, les conditions de travail et salaires, la suppression d’emplois et fermeture de magasins. Le Carrefour Contact de la rue Saint-Désiré est concerné. Sa fermeture devrait intervenir dimanche 1er juillet 2018.

Jacques PELISSARD, maire de Lons-le-Saunier, a indiqué lors du conseil municipal du lundi 23 avril 2018, avoir rencontré et suggéré à M. LOMBARD, Directeur Régional de Carrefour, chargé des anciennes enseignes DIA, de trouver un successeur dans le réseau de la distribution alimentaire. Ajoutant, « que pour cette surface commerciale, et compte tenu de son existence, il serait favorable à l’implantation d’une enseigne alimentaire ». Ayant invité M. LOMBARD « à contacter une enseigne de proximité qui souhaitait s’installer sur Lons-le-Saunier depuis plusieurs années ».

Dimanche 20 mai 2018, selon le groupe minoritaire de gauche dont les informations proviennent de Midi Libre, Carrefour a confirmé que « ce sont bien 227 magasins qui n’ont pas trouvé de repreneurs et qui fermeront au cours de l’été ». Parmi eux, le Carrefour Contact de la rue Saint-Désiré.

Il y a tout de première nécessité et bien plus encore (© Échos du Jura)

Lundi 28 mai 2018, le groupe minoritaire de gauche a demandé au maire dans un courrier, si les démarches auprès du directeur n’ont effectivement pas abouti. Ajoutant , »les conséquences connues sur l’emploi et la proximité pour les personnes sans moyen de transport, nombreuses dans ce quartier ». Si la fermeture venait à être effective.

À ce jour, des discussions avec plusieurs repreneurs potentiels sont toujours en cours, selon la municipalité. Du côté de la direction du Carrefour Contact, aucune nouvelle ne leur est effectivement parvenue pour le moment. Vers 17 h 30, de nombreuses voitures étaient sur le parking. De nombreux clients incluant plusieurs jeunes faisaient leurs courses dans leur petit commerce de proximité. Les six emplois sont sur le chemin de l’incertitude, mais rien n’est perdu pour le moment.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article