Trois radars jurassiens voient rouge

Le radar placé sur la RD 1083 à hauteur du restaurant, commune de Mantry a été recouvert de peinture orange sur les vitres supérieures. Deux gendarmes sont sur les lieux depuis 11 h 50. Au cours de la nuit, deux autres radars l’ont été. Toujours sur la RD 1083. À Gevingey à Paisia, sur la commune de Vercia-Val-Sonnette. Une tentative également sur celui de Beaufort avec « de la peinture juste en bas de l’objectif » selon une lectrice.

Selon les articles 322-1, 322-2 et suivants du Code pénal, «la destruction, la détérioration ou la dégradation» d’un radar est assimilée à une dégradation de bien public. 

Sanction, l’article 322-2 du code pénal dit que la dégradation d’un radar donne lieu à une amende de 45000€ ainsi qu’à 3 ans d’emprisonnement.

Si le radar est détérioré à plusieurs, la peine s’alourdit à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000€ d’amende.


 

5 Commentaires

  1. Incivilité ! « L’an dernier l’Etat a dépensé 190 millions d’euros pour assurer le bon fonctionnement des radars. Un coût colossal surtout affecté à l’entretien et la la réparation du matériel. Outre la maintenance de base, il faut aussi remettre en état les boîtiers dégradés par des actes de vandalisme. En fin de compte, cet entretien coûte en moyenne 14.233 euros par radar et par an »

Commenter cet article