Le niveau d’eau du lac de Vouglans reste incertain

« La pénurie de l’eau dans le Jura est une problématique… Un gros souci pour le devenir du département » selon le Préfet du Jura Richard VIGNON.

Cette année, un arrêté préfectoral de restriction de l’usage de l’eau a été pris dès le 1er juillet. Une date très avancée dans la saison estivale. De plus, l’ automne 2017 commence très mal. Nous sommes actuellement dans une période d’absence de précipitations prévue pour huit jours au moins, jusqu’à mardi prochain inclus. Les apports hydriques de septembre ont déjà été trop faibles. Cela provoque des difficultés de maintient de la qualité de l’eau dans le département.

Le lac Léman joue un rôle important sur le débit de l’eau du Rhône. Le lac de Vouglans également, surtout en période de stress hydrique. Nous assistons alors à une forte baisse du niveau d’eau juste après la saison touristique.

Si en 2018, le manque de précipitation se poursuit, le niveau de l’eau du lac de Vouglans pourrait être le même qu’en 2017. Toute la gestion du lac de Vouglans est donc à revoir entre la préfecture, le conseil départemental, EDF et les cinq communautés de communes concernées. Pour réfléchir à des solutions, « voir ce qui pourrait être fait » toujours selon le préfet. Une concertation qui peut déboucher vers plus de meilleurs échanges et de dialogue, avec une meilleure appropriation. Vers des actions menées en 2018 ou plus tardivement.

« Il ne suffit pas d’incanter la pluie, il y a d’autres choses à faire », a t-il déclaré en conclusion.

2 Commentaires

Commenter cet article