La Franche-Comté présente en finale du Liet International 2018 en mai prochain

Pour la première fois depuis la création du Liet International en 2002, concours équivalent pour les langues régionales et minoritaires à celui de l’Eurovision de la chanson, la Franche-Comté sera présente en finale et s’exprimera sur scène par la voix de Billy FUMEY en arpitan (francoprovençal).

Le drapeau comtois flottera donc auprès de quatorze autres le 23 mai 2018 à Leeuwarden (Pays-Bas), cette année capitale européenne de la culture.

La chanson présentée s’intitule Bondze Heidi (Bonjour Heidi). Composée en 2017, d’une durée de trois minutes, c’est une œuvre originale alternée de yodel. La maquette enregistrée à Besançon sera mise en ligne prochainement. Chanson pour l’amitié comto-suisse, cette balade folk évoque la rencontre au sommet du Mont d’Or de deux orphelines. L’une est la Franche-Comté, orpheline de ses libertés ; l’autre est la célèbre Heidi, orpheline de parents. Un hommage au monde de l’enfance, à la femme de lettre Johanna Spyri, ainsi qu’au mythe du « Tyrol de la France ».

Billy FUMEY

Ainsi, avec déjà deux demi-finales à Son actif dans ce même concours en 2012 et 2014 à Udine (Italie), cette finale 2018 est une consécration et vient récompenser les efforts déployés sur scène depuis 2010 pour le partage de la culture franc-comtoise. Le renouveau de la musique franc-comtois n’est pas une initiative isolée, dépassée et limitée dans le temps. Cette finale est la preuve qu’elle trouve un écho hors de son espace traditionnel et que des organisations internationales trouvent, par son style et ses thèmes, un intérêt suffisant pour la valorisation de l’idée européenne et du patrimoine immatériel de l’Humanité.

Bien que conscient de l’importance de cette finale et de ce qu’elle peut apporter de grand en terme de médiatisation et de reconnaissance à la Franche-Comté comme à lui-même, son programme artistique 2018 reste cependant inchangé, telle sa troisième tournée aux États- Unis en août. Mais dans la préparation du grand soir, c’est avec plaisir qu’il se tient disponible pour les exercices d’interviews et de reportages, bien des choses restent à dire.

Si le programme complet n’a pas encore été dévoilé, l’actualité du concours est déjà à suivre sur le site internet du Liet International. Enfin, la fête sera belle. À Leeuwarden bien sûr, mais aussi en Franche-Comté et au-delà, où divers événements seront organisés simultanément pour suivre ce moment historique avec le même mot d’ordre : Èvindzi ! (En avant !).

Le printemps est arrivé et il est franc-comtois.


Communiqué – Billy FUMEY

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article