Dole : émouvante commémoration du centenaire de la Grande Guerre

La ville de Dole a commémoré samedi 12 mai 2018 le centenaire de la fin de la première guerre mondiale


La cérémonie a également été l’occasion de célébrer l’amitié franco-allemande à travers le jumelage entre Dole et la ville allemande de Lahr, lancé il y a 56 ans.

© Échos du Jura – 2000 personnes étaient présentes à ce moment fort de la ville de Dole

Près de 2000 personnes ont assisté à cet événement labellisé par l’État Centenaire 1914-1918. Les autorités civiles et militaires étaient également présentes. Richard Vignon, préfet du Jura a assisté à la cérémonie aux cotés de Nicolas Ventre, sous-préfet de l’arrondissement de Dole. La commémoration s’est déroulée en deux temps, retraçant l’histoire de la guerre à la paix. La diffusion d’images d’archives tirées du documentaire Apocalypse, première guerre mondiale a été ponctuée de musique et de chansons. De nombreuses associations et structures municipales ont participé à ce projet qui a vu également de jeunes chanteurs français et allemands entonner des chants de paix.

© Échos du Jura – Des jeunes français et allemands ont entonné des chants de paix

« Il n’est pas une ville, pas un village de notre territoire qui n’ait tremblé le 3 aout 1914 quand la mobilisation générale fut proclamée. » indiquait le maire de Dole Jean-Baptiste Gagnoux dans son allocution avant d’enchainer: « Ce temps mémoriel entre Lahr et Dole est l’occasion de nous réapproprier notre histoire et cette mémoire commune. » De son coté, Walter Caroli, représentant la ville de Lahr ajoutait: La réconciliation franco-allemande est le cœur de l’Europe pacifiée. »

© Échos du Jura – Jean-Baptiste Gagnoux dépose une gerbe avec Walter Caroli

Deux heures après son lancement, le maire de Dole clôturait la cérémonie avec ces mots: « 100 ans après, de part et d’autre du Rhin, nous n’avons rien oublié et nous avons su construire une paix durable. Vive Lahr, vive Dole, vive la France, vive l’Allemagne et vive l’Europe de la paix. »

© Échos du Jura – Les associations d’anciens combattants et leur porte-drapeaux étaient présents, ils ont entonné la Marseillaise avec ferveur
© Échos du Jura – Près de 2000 personnes ont assisté à cette commémoration

 

© Échos du Jura – Les enfants des écoles Doloises ont déposé des roses en hommage aux soldats morts au combat
© Échos du Jura – Deux casques étaient exposés pour symboliser les soldats des deux camps

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article