L’exécutif du Conseil départemental du Jura remanié

Séance de recomposition au Conseil départemental du Jura lundi 30 octobre 2017 dès 09 h 00, suite aux élections notamment sénatoriales.

Le quorum est atteint. Président Clément PERNOT tient à saluer les élections de Mme BRULEBOIS, CHAUVIN et VERMEILLET. « Cela enrichi notre groupe, puisse chacune œuvrer au mieux pour la défense de nos intérêts ».  Je salue également malgré son absence, le maire de Dole. L’assemblée est fière de voir progresser ses élus ».

Deux postes de vice-présidents sont vacants au sein de la commission permanente, suite à la démission de Marie-Christine CHAUVIN (6e Vice-présidente à la Culture et au Tourisme) et Sylvie VERMEILLET (9e Vice-présidente aux Contractualisations et aux Politiques Territoriales). Elles restent toutefois conseillères départementales. Le vote voit 3 abstentions, le Conseil décide de pourvoir les postes vacants.

Le Conseil départemental arrête la composition de la commission permanente à 34 membres :

  • Le Président,
  • 10 vice-présidents,
  • 23 membres, dont un rapporteur du budget.

La parité est respectée en raison de deux candidatures féminines. L’élection se déroule au scrutin de liste à la majorité absolue sans panachage, ni vote préférentiel. Une heure est dédiée au dépôts des éventuelles candidatures.

Après une heure, plusieurs listes sont présentées avec consensus absent sur les deux candidatures. Le président propose une seule liste composée de tous les membres pour l’élection de la commission permanente, soumise à un vote nominatif. Résultat : 33 pour. Les 33 membres de la commission permanente sont élus.

Vice-présidents et vice-présidentes : nul ne peut être candidat sur plusieurs listes. Nombre de scrutins limité à 10. L’ensemble des 10 vice-présidents va être élu. Hélène PELISSARD présente une liste. François GODIN et Philippe GENESTIER ne prennent pas part au vote.

Actuellement sont vice-présidentes et vice-présidents : 

  • 1er  – Hélène PELISSARD
  • 2e   – Jean-Michel DAUBIGNEY
  • 3e   – François GODIN
  • 4e   – Chantal TORCK
  • 5e   – Dominique CHALUMEAUX
  • 6e   – Marie-Christine CHAUVIN
  • 7e   – Franck DAVID
  • 8e   – Gilbert BLONDEAU
  • 9e   – Sylvie VERMEILLET
  • 10e – Françoise VESPA
    Rapporteur général du budget : Marie-Christine DALLOZ

Il y a 29 votants (5 n’ont pas voté). Il y a un nul avec le nom de François GODIN, 2 blancs et 5 nuls, 22 pour la liste.

Sont élues vice-présidentes et vice-présidents : 

  • 1er  – Hélène PELISSARD
  • 2e   – Franck DAVID
  • 3e   – Chantal TORCK
  • 4e   – Jean-Michel DAUBIGNEY
  • 5e   – Françoise VESPA
  • 6e   – Dominique CHALUMEAUX
  • 7e   – Céline TROSSAT
  • 8e   – Gilbert BLONDEAU
  • 9e   – Christine RIOTTE
  • 10e – Cyrille BRÉRO
    Rapporteur général du budget : Marie-Christine DALLOZ

Céline TROSSAT, Christine RIOTTE entrent dans la liste à la place des deux vice-présidentes sortantes. Par la même occasion, Cyrille BRÉRO entre égalementFrançois GODIN en est exclu.

François GODIN fait part de son regret du choix de son éviction. « Vous avez décider d’aller jusqu’au bout de votre démarche d’exclusion ». Selon lui, un choix national n’a rien à voir avec une action locale. « C’est lamentable, nous aurions mieux à faire pour rendre service aux jurassiens… Je pense à la fois pour nos élus, pour nos services et tous les jurassiens, il serait temps de montrer un fil conducteur et non un clivage »…

Clément PERNOT lui répond : « Mr GODIN, je ne voudrais pas que vous preniez le chemin du martyr. Vous avez pris le choix totalement assumé de suivre Mr Macron ». Précisant que d’autres conseillers concernés par des changements ont laissé leur vice-présidence « sans problèmes existentiels. Pour moi, il n’y a pas eu de situation conflictuelle entre individus dans cette affaire. Pour moi, tout le monde est le bienvenu »…

Philippe ANTOINE intervient : « Le département fait preuve de fermeture et d’immobilisme… »

Clément PERNOT répond : « Je ne suis pas là pour faire le procès de François GODIN, je parle de cohésion politique. Votre discours est largement excessif au regard de ce qui se passe ». Concernant le gouvernement en place, « on a rien révolutionné, ce n’est pas le grand soir ». Tant qu’il y aura des élections, il y aura des partis pour que tous les courants soient représentés, c’est la démocratie ». « C’est l’ensemble du groupe qui s’est prononcé, ce n’est pas l’action d’une seule personne ». « Ce qu’il y a de plus tragique dans votre nouveau monde, certains qui ont soutenu la majorité donnent l’image de l’opportunisme ». « Que certains aient jugé que certains devaient être exclus de la liste, c’est la démocratie »…

Marie-Christine DALLOZ intervient : « Je respecte le choix qu’il a fait, mais encore faut-il l’assumer. On ne peut pas naviguer de partis en partis sans en assumer les conséquences »…

Président PERNOT remercie l’assemblée de s’être impliquée pendant cette matinée. Le rendez-vous est donné le 06 novembre 2017 pour une nouvelle séance publique et l’affectation des missions pour chaque vice-présidentes et vice-présidents.

15 Commentaires

  1. Bravo et félicitations Cyrille pour cette nomination. En plus, tu as fait l’unanimité dans le groupe, c’est plutôt gratifiant pour toi. Bien amicalement.

  2. Bravo à nos trois nouveaux VP.
    Après 3 ans de mandature leur arrivée aux côtés des anciens signe, avec le nouveau groupe constitué, une autre dynamique qui sera très utile au département.

  3. Tout simplement une honte !! Brero qui pique la place de Godin on nous vend du rêve ! M. Godin est un élu respecté et qui œuvre sans relâche pour son territoire et NON pas comme les autres pour son ambition personnelle et l’indemnité… Quelle majorité pitoyable ! on aura jamais rien vu d’aussi désolant, avec ces gens la le département a déja un pied dans la tombe.

Commenter cet article