Clairvaux-les-Lacs : balade au cœur du « Village du bois »

Vous êtes nombreux à connaître l’esprit jurassien avec ‘Esprit Jura ». Oui, à Clairvaux-les-Lacs, vous avez peut-être même croisé lors de vos vacances dans le secteur, de charmantes vaches à deux pattes.

« Esprit Jura » est une entreprise fondée par Mikaël NORMAND à Doucier en 2008. Tout va bien, en 2010, une seconde boutique ouvre à Clairvaux-les-lacs. Le magasin de Doucier ouvre ses portes à la saison estivale uniquement.

Mikaël NORMAND déborde d’idées, dans le mouvement du lac récemment, avec les dernières fortes pluies hivernales. En avril 2018, « Le Village du bois » ouvrira ses portes à Clairvaux-les-Lacs. En lieu et place de l’ancien magasin « Esprit Jura ».

Qui est Mikaël NORMAND ?

Âgé de 32 ans, natif de Clairvaux-les-Lacs, Mikaël a obtenu un Baccalauréat S au Lycée Jean Michel à Lons-le-Saunier. Il effectue ensuite des études supérieures à l’Institut d’Administration des Entreprises de LYON 3, puis à l’Université Jean Moulin Lyon 3 pour une Licence de Langues étrangères Appliquées. Dans le cadre de ses études, il étudie l’Anglais, l’Italien et le Suédois à Lyon, aux États-Unis à New York et Boston et en Suède. Après ses études en Suède il rentre créer son entreprise sur ses terres natales.

Ses voyages lui inspirent ses influences pour la création de ses boutiques. Le projet du village du bois consistera en un « concept store » unique en France selon Mikaël.  En plus clair, d’un magasin indépendant qui innove dans le domaine de l’offre et sa mise en scène avec une thématique particulière. Dans ce village, le bois sera mis en scène autour d’un concept de rue et d’une place où l’on pourra se promener, rêver, retomber en enfance, et vivre une nouvelle expérience « shopping ». Le magasin s’adressera à tous. Les clients devront se rendre dans le village pour profiter des produits. Fort d’un rayonnement régional actuel, la suite des aventures d' »Esprit Jura » sera aussi un réel atout commercial et touristique pour la région des Lacs.

Représentation futuriste du projet en cours d’élaboration

Imaginez déjà le village. La rue du bois et la place des rêves. Un décor de cinéma a été construit sur le plateau brut pour donner naissance à la rue et à sa perspective. Le village offrira 11 boutiques.

4 boutiques dédiées aux enfants :

  • Toupies et Compagnie
  • Mon Coffre à Jouets
  • Chez Gustave
  • Bambins des Bois

1 coutellerie :

  • La Fine Lame

3 boutiques d’articles en bois et de décoration :

  • Les Jolies Choses
  • A table !
  • Cœur de bois

1 boutique de souvenirs et 1 carterie librairie :

  • I Love Jura
  • Les mots Doux

1 petit musée consacré aux jouets en bois :

Le petit musée exposera l’importante collection privée de jouets en bois jurassiens de Mikaël. Toute la rue et la place seront consacrées aux gourmands avec Le Petit Marché. De nombreux producteurs locaux présenteront leur produits régionaux à la vente. Le système d’étiquetage par provenance est conservé (il fait la renommée du magasin depuis 10 ans). De nombreuses nouvelles marques seront présentes sur le nouveau projet.

Plus d’une centaines de marques et des milliers de référence seront présentées. Le magasin aura par conséquent sa surface quadruplée. Des inspirations de voyage seront la source des décors. L’intérieur des boutiques reprendra les codes scandinaves avec l’utilisation de bouleau comme essence de bois. La végétalisation de la rue est inspirée des jardins anglais. Les couleurs des façades rappellent les ruelles et les échoppes du vieux Prague.

Un projet d’envergure issu de 3 années de création, 7 mois de chantier. L’ensemble du village s’étalera sur plus de 500 m2 avec 1550 M2 de panneaux et 44 m3 de bois pour construire le décor. Pour les 12 échoppes, 95 m de façades.

Un projet 100% Made in Jura

Ce projet imaginé par un jurassien est également élaboré par des Jurassiens (architecte, designer, graphiste). Avec un recours sur le chantier, un décor et un agencement à 100% composé et issus d’entreprises locales (moyenne d’âge 31 ans).

« J’ai voulu m’entourer d’une équipe de création jeune pour réaliser le projet que j’ai imaginé ». Mikaël Normand s’est entouré de :

  • Augustin Lacker, 24 ans, designer et ébéniste. Diplômé des métiers d’art en ébénisterie du Lycée du bois de Moirans-en-Montagne. Augustin est en charge de réaliser tous les agencements et le mobilier du magasin. Tout est fait sur mesure par l’ébéniste d’art. « Le chantier du village du bois est pour moi un challenge car il s’agit d’un projet assez inhabituel par son envergure. Avoir l’opportunité de travailler sur un tel projet est extrêmement stimulant pour un jeune artisan comme moi ».
  • Audrey Prudhomme, 34 ans, directrice artistique et designer graphique Audrey est en charge de la scénographie. « Le concept du magasin souhaité par Monsieur Normand, celle d’une rue et de ses échoppes, était un point de départ fort et il a fallu construire l’esthétique en conséquence, entre réalité et décor de cinéma ».
  • Rémi Carteron, 36 ans, architecte l’Atelier Zou. Cabinet d’architecture en charge de la maitrise d’oeuvre : Ateliez Zou à Lons-le-Saunier

L’ouverture est prévue pour Avril 2018. En début de semaine, le chantier était « dans les temps ». Même si les pluies actuelles ont tendance à le ralentir.

Avancement du chantier lundi 15 janvier 2018

Une soirée d’avant première aura lieu vendredi 06 avril 2018 à 20 h 00 à Clairvaux-les-Lacs. Le chantier est à suivre sur Facebook, il compte déjà plus de 3 000 « habitants » sur les réseaux sociaux.

7 Commentaires

Commenter cet article