Accidentologie : chiffres très favorables sur les quatre premiers mois de l’année

Sur cinq années de contrôle pour le Jura, les quatre premiers mois de l’année 2018 présentent des chiffres très favorables dans le domaine de l’accidentologie


Accidents, tués, blessés, hospitalisés, sont en nombre très inférieurs à l’année 2017 pour les quatre premiers mois de 2018. Une amélioration qui ne doit cependant pas générer de réjouissement. Deux personnes ont perdu la vie sur les routes du Jura cette année. Certes, huit de moins qu’en 2017, mais ce sont des familles blessées dans leur chaire, des collègues et amis, touchés pour toujours.

Au niveau national, il est constaté une stabilité de la mortalité sur les routes de France en avril 2018

En avril 2018, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 294 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et d’Outre-mer et 6 088 ont été blessées dans 4 846 accidents corporels.

Stabilité de la mortalité, baisse des accidents corporels et des blessés hospitalisés sur le territoire métropolitain

En métropole, 279 personnes sont décédées en avril 2018, soit 2 de moins qu’en avril 2017, (-0,7%). Les autres indicateurs de l’accidentalité routière du mois sont en baisse :

  • le nombre d’accidents corporels est de 4 671 contre 4 961 en avril 2017, soit 290 accidents corporels de moins (-5,8%) ;
  • 5 872 personnes ont été blessées en avril 2018 contre 6 269 en avril 2017, soit 397 de moins (-6,3%) ;
  • 1 955 personnes ont dû être hospitalisées plus de 24 heures contre 2 370 en avril 2017, soit 415 personnes de moins (-17,5%).

Baisse de la mortalité routière dans les Outre-mer

Selon l’ONISR, 15 personnes ont perdu la vie sur les routes des Outre-mer en avril 2018, soit 6 de moins qu’en avril 2017. Les autres indicateurs sont ici aussi en baisse :

  • le nombre des accidents corporels est en nette baisse avec 175 accidents corporels en avril 2018 ;
  • le nombre de personnes blessées diminue avec 216 blessés en avril 2018 ;
  • le nombre de personnes hospitalisées plus de 24 heures est en baisse avec 62 blessés hospitalisés plus de 24 heures en avril 2018.


 

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article